Les Armaillis de la Gruyère

Le Chœur des Armaillis de la Gruyère, qui porte le costume traditionnel des bergers de la Gruyère, a été fondé en 1955 par André Corboz et Henri Gremaud. Il comptait à l'époque 16 membres, qui ne se réunissaient que pour des occasions particulières. C'est ainsi qu'il représenta officiellement la Suisse aux expositions internationales de Bruxelles et de Montréal. Son répertoire se limitait aux chants populaires. Avec la disparition de son regretté chef-fondateur, son activité fut mise en veilleuse durant quelques années.

En 1976, sous l'impulsion de Michel Corpataux, il reprit une activité régulière. Son effectif s'étoffa progressivement pour atteindre jusqu'à 40 chanteurs, provenant de différentes localités de la Gruyère et du sud du canton de Fribourg. Aujourd'hui, 33 chanteurs sont actifs au sein du choeur.

Si les chants populaires de la Gruyère restent la base de son répertoire, le chœur maintient aussi fidèlement la tradition du chant grégorien. Cette forme vocale, actuellement bannie de nos églises, constitue toujours une rigoureuse école de pose de la voix et de phrasé musical. Le répertoire du Chœur des Armaillis s'étend aussi à la musique religieuse catholique et orthodoxe, cette dernière offrant des pièces merveilleuses pour chœur d'hommes, ainsi qu'à des pièces classiques, de la polyphonie naissante à la musique contemporaine.

Sous la direction de Michel Corpataux, le chœur a collaboré à de nombreuses créations et festivals, tant en Suisse qu'à l'étranger.

Sa participation aux Rencontres Chorales Internationales de Montreux lui valut un premier prix en 1981. La chaîne française Antenne 2 lui a consacré une émission sur le thème du chant grégorien. A plusieurs reprises, la Radio Romande Espace 2 l'a invité à ses "Heures musicales".

Le Chœur des Armaillis collabore également volontiers à des expériences musicales qui sortent des horizons traditionnels : ainsi, il a participé à "Banaudon", féerie dramatique jouée en 1988 à Bulle, prêté ses voix à la bande sonore du film de F. Reusser "Jacques et Françoise" en 1990. En 1991, il interprétait le Requiem de F. Liszt.

En novembre 1996, il remportait le 1er prix de sa catégorie et le prix spécial du jury pour la meilleure interprétation des pièces de Schubert au Concours international de chant Franz Schubert à Vienne. Du 29 avril au 3 mai 1999, il participe au Festival International de Cork en Irlande et remporte le prix du public, le prix de la meilleure pièce et le 2ème prix final de la catégorie internationale avec mention excellent.

Il participe du 28 au 29 septembre 2002, à Vevey, au concours Suisse des chorales, dans la catégorie élite et remporte le 2ème prix du jury avec mention excellent. En avril 2005, en terre anglaise, il décroche le 2ème prix, avec mention excellent, lors de sa participation au « International Cornwall Males Voices Festival » à Truro.

En 2006, le Choeur des Armaillis de la Gruyère organisa «La Cantarade», rencontre internationale de choeurs d'hommes en invitant divers choeur d'Italie, d'Allemagne et de France.

En 2011 il décroche le prix du jeune jury avec mention excellent au concours choral de Fribourg et en 2012 à sa 2ème participation au Concours international de chant Franz Schubert de Vienne il reçoit un diplôme d'or.

Entre 1988 et 2015, le choeur participa à six reprises à la Schubertiade d'Espace 2, rendez-vous incontournable de la musique en Suisse romande.

Choeur officiel de la «Poya d'Estavannens», le choeur des Armaillis de la Gruyère y interpréta la messe en patois à chaque édition (1955, 1960, 1966, 1976, 1989, 2000 et 2013). Lors de la dernière édtition, sous la direction de Michel Corpataux, il participa à la création "Réveil, conte musical pour un matin de mai" sur les textes de Pierre Savary et la musique d'Henri Baeriswyl.

En avril 2013, le Choeur des Armaillis de la Gruyère a eu la chance d'être invité comme représentant officiel du Canton de Fribourg à l'Ambassade suisse aux Etats-Unis d'Amérique. Il y donna divers concerts, notamment dans la Cathédrale nationale de Washington. En juillet 2014, le choeur fut invité à la 9ème «Volkskulturfest» d'Obwald où il y représenta le canton de Fribourg. En 2015 il y fut à nouveau invité pour le 10ème anniversaire de la manifestation.

En avril 2015, le chœur remporte le 1er prix du jury pour chœur à voix égales au Montreux Choral Festival, dans le concours national. Il y reçoit une mention excellent avec distinction.

Différents disques et cassettes ont été enregistrés, offrant un répertoire de chants populaires de l'Abbé Bovet. Pacem im Terris, consacré au chant grégorien et à la musique polyphonique religieuse, a été édité en automne 1993. En 1996, un CD «Contrastes» composé de pièces inédites du répertoire de Romandie est sorti de presse. « L’Âme du Vin», disque réunissant des mélodies bachiques a vu le jour en décembre 2002 et un CD «Ecoute Gruyère» réunissant des chants populaires et du terroir est sorti en automne 2006.. En 2016 un nouveau CD « Liauba » est sorti de presse, rendant hommage à Michel Corpataux pour ses 40 ans de direction à la tête de la formation.

2016 aura été une année importante puisque le Chœur des Armaillis de la Gruyère a fêté les 40 ans de direction de son chef, Michel Corpataux.

Avec La Chanson du Pays de Gruyère, le Chœur-Mixte de Bulle et des membres d’autres chœurs gruériens, le Chœur des Armaillis de la Gruyère a prété ses voix au Festival Grevîre qui a été interprété du 25 au 29 mai 2016 dans le cadre de Tutticanti, Fête Fribourgeoise des Chorales.

Le Chœur fût aussi présent dans les arènes de la Fête fédérale de Lutte suisse à Estavayer-le-Lac en 2016 et a participé à Avenches Tattoo.

En décembre 2016, le Chœur des Armaillis de la Gruyère a donné son dernier concert sous la direction de Michel Corpataux.

Dès le début 2017, c’est sous la direction de M. Nicolas Fragnière que le Chœur des Armaillis de la Gruyère a débuté sa nouvelle saison musicale.

Nicolas Fragnière

Agé de 43 ans, Nicolas Fragnière est bien connu du milieu choral fribourgeois. Après avoir dirigé le chœur mixte l’Espérance de Vuadens durant de nombreuses années, il dirige actuellement l’Ensemble Vocal «La Cantilène» de Fribourg depuis 2000 ainsi que le chœur-mixte de Grandvillard depuis 2004. Diplômé du conservatoire de Fribourg (enseignement de la musique au CO et Gymnase), il enseigne la musique au Gymnase intercantonal de la Broye.

Il a collaboré fréquemment avec des orchestres de renom tel l'orchestre « les chambristes », l'orchestre baroque « hortus amoris », ainsi que l'orchestre de chambre fribourgeois (OCF).

Nicolas Fragnière a repris les rênes du Chœur des Armaillis de la Gruyère en janvier 2017. Il succède ainsi à Michel Corpataux qui dirigeait le choeur depuis 1976.


église de Corpataux à 17h30

Image